Aller au contenu

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Avant
  2. réaménagement complet du secteur des "bretelles" de la Dufferin dans St-Rock, juste devant le Tunnel comme sur la photo... ils ont dégagé un grand bout de terrain et ca donne un look de fin de guerre au secteur, perso ca urge pour ce coin la lol.. et le secteur du Phare bien-sur 🙂
  3. La vision de développement de ce que sera le boulevard Laurier, après le projet du Phare
  4. Bonjour à tous, Selon mes informations, les phases 2 et 3 du projet LB9 dont la phase 1 qui aura 12 étages et qui est déjà en construction, auront 16 et 18 étages. Voici un rendu de la Phase 1. On pourrait donc s'attendre au même type d'architecture pour les prochaines phases. https://condoslb9.ca/ https://www.google.com/maps/@46.8526094,-71.2808993,3a,73.8y,202.54h,79.68t/data=!3m6!1e1!3m4!1spvwat3ecYUo502aSGJJiKQ!2e0!7i13312!8i6656
  5. Qu'aimeriez vous voir en terme de planification urbaine à Québec dans les prochaines années?
  6. Je sais pas ce que j'en pense, mais ça reste un upgrade sur la vision précédente du groupe GM :
  7. J'ai pas pu prendre de photos hier, mais ils ont installé la grue finalement.
  8. Ça va faire une belle porte d’entrée pour le quartier Saint-Roch, comparativement à ce qu’il y avait. https://earth.app.goo.gl/DqP7Zo
  9. Et voilà la deuxième partie : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1151905/tramway-grenoble-reseau-transport-en-commun-quebec Très intéressant. Il me semble que bien que le métro soit le "meilleur" TEC en milieu urbain, la faible densité des régions qui visent à être desservie à Québec par un tram ou un métro ne justifierait pas son financement. Un réseau de tramway (parfois souterrains) serait moins couteux et permettrait d'autres lignes plus rapidement si le succès est probant.
  10. Sur Ici RC Québec, premier reportage d'une série sur le projet de tramway: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1151905/tramway-grenoble-reseau-transport-en-commun-quebec?partageApp=appInfoiOS&accesVia=partage
  11. Je suis d'accord! De la brique avec un Look industriel, ça fitte bien avec le quartier selon moi !
  12. Sources : https://www.journaldequebec.com/2019/02/16/un-edifice-phare-dans-saint-roch https://www.journaldequebec.com/2019/02/16/videoun-projet-de-condo-hotel-qui-ne-fait-pas-lunanimite-dans-saint-sauveur La construction d’un édifice «phare» de 10 étages, qui changera radicalement l’entrée ouest du quartier Saint-Roch, pourrait débuter d’ici fin de l’année, espère le promoteur GM Développement. Initialement surnommé «Le Cobalt», l’édifice sera finalement baptisé «Le Pied-à-terre», a appris Le Journal, et n’aura qu’une seule vocation, celle de condo-hôtel. L’immeuble au design singulier sera érigé sur le terrain en pointe d’une ancienne station-service au carrefour des boulevards Charest et Langelier puis de la rue Saint-Vallier Est. Il comptera 105 unités sur dix étages, avec un stationnement souterrain de trois étages. Même si le mot «commerce» apparaît toujours au rez-de-chaussée sur les esquisses, il n’y en aura pas, nous a-t-on confirmé. Les promoteurs comptent finalement utiliser cet espace pour aménager des salles qui pourront accueillir des évènements corporatifs. «Le projet a évolué avec le temps. C’est un condo-hôtel à 100 % maintenant. Il n’y a rien en lien avec du Airbnb. La réception va être organisée, les équipes de ménage vont être sur place. Pour le voisinage, c’est purement un hôtel qui s’en va là. Il faut vraiment le présenter comme le nouveau super-hôtel à l’entrée de Saint-Roch», a fait savoir Luc Guillot, associé chez Mallette, qui a été mandaté par GM Développement afin de monter le plan d’affaires. Modèle d’affaires particulier Le modèle utilisé pour financer cet immeuble sort de l’ordinaire. GM Développement entend solliciter des investisseurs à qui elle proposera d’acheter une quote-part de l’immeuble, évalué à 30 M$. Elle doit cependant obtenir le feu vert de l’Autorité des marchés financiers (AMF) avant d’aller plus loin, une question de «semaines» tout au plus, croit M. Guillot. «C’est un pool d’investisseurs qui se réunissent dans un projet hôtelier et qui vont recevoir des dividendes à la hauteur de leur propre placement. C’est assez innovateur pour le secteur. Si on a tous nos preneurs rapidement, c’est plus facile de prévoir la construction et c’est plausible d’envisager le démarrage du chantier d’ici la fin 2019. Nous on aimerait que ce projet-là soit opérationnel d’ici 18 à 24 mois.» Respect de la hauteur maximale Quant au permis de construction de la Ville de Québec, M. Guillot s’est dit confiant, en entrevue, de l’obtenir prochainement. Il ne reste selon lui que des «détails» à régler. Les plans présentés à la Ville respectent le zonage et la hauteur maximale prévue dans le secteur. «On s’est assurés que l’intégration du bâtiment soit la plus harmonieuse possible avec son environnement immédiat. À l’entrée du centre-ville de Québec, ça prenait un bâtiment phare.»
  13. J'y vais dans deux semaines pour un mariage. Je devrais avoir de belles photos.:)
  14. +6,2% en 2018 pour un total de 1 774 871 passagers. https://www.aeroportdequebec.com/fr/a-propos/communiques-de-presse/trafic-passager-yqb-enregistre-un-nouveau-record-dachalandage-2018
  15. Voici un fil où nous pourrons partager les photographies que nous prenons lors de nos séjours / balades urbaines à travers le grand Québec métropolitain. ---- Pour débuter, j'ai passé la fin de semaine à Québec pour le Carnaval. J'ai bien apprécié le temps passé dans la Capitale, une ville qui ne me désappointe jamais !
  16. Salut! René de vrai nom! Darthreun partout dans le monde virtuel et dans toutes les jeux possible lol 😉 dessinateur en bâtiments qui a habité 25 ans a Montréal et qui va fêter ses 15 ans a Québec au mois d'Août 2019! J'adore Québec! mais il y a place a de grande améliorations dans notre joyaux National et de l'UNESCO! Mon bâtiments préférer est le Château Frontenac! mais j'adore aussi le "G" qui sont selon moi 2 icônes de deux époques de Québec... Mon futur préférer, si les rendus et la réalité ce ressemble le Phare sera selon moi dans le top 10 des plus beaux complexe immobilier du Canada! Malheureusement, Je suis en total désaccord sur le projet du Tramway...j'en parle sur ma page FB... j'aimerais mieux un métro qui oui coûterais plus cher a construire mais ca serais pour un minimum de 200 ans! nous aurions juste a entretenir et changer les "wagons" tous les 30 a 50 ans! Vraiment pas la même histoire avec un tramway qui coûte les yeux de la tête en entretien de son réseau et qui n'est riens d'autre qu'une technologie du 19e siècle, pas pratique a -40 Celsius avec un 30 cm de neiges... a 3 milliards passé..pk pas se payer un métro a 4 ou 5 milliards, plus efficace sur le long termes et plus durable que l’espérance de vie de 40 ans d'un réseaux de tram!? PS: cherchez "tramway accident" sur YouTube versus "Metro Accident" vous allez rire! 😉 Intérêts: Politique, Urbanisme, architecture, nouvelle technologies, construction et développements durable et pour finir, les projets L.E.E.D.
  17. darthreun

    Hôtel Westin

    euh!! WOW!!!! 🤞🤞
  18. je dirais pas non a un 2e Hilton avec Casino au Québec 😉
  19. Oh mon dieu. J'aurais aimé avoir ça quand j'habitais à Québec. Embarqué à Cartier, transfert à la Gare du Palais et débarquement à la station "Desjardins". J'ai la confirmation de ma femme que si quand un système de transport en commun souterrain arrive à Québec, j'ai le ok pour y redéménager. 😛
  20. Pour en savoir plus sur le projet de Métro à Québec : jyvaisenmetro.com Facebook.com/jyvaisenmetro En un coup d'oeil, voir le feuillet 8½x11 ci-joint. feuillet_resume_jyvaisenmetro.pdf
  21. Ça y est, les deux dômes blancs géants du port de Québec ont un nouveau propriétaire, La Coop fédérée, qui entreprendra sans délai l’aménagement du site où pousseront notamment huit nouveaux silos. Un projet de terminal d’exportation de grains de 90 millions $. «Les deux dômes blancs et le chargeur de bateaux ont été acquis par La Coop fédérée dans les dernières semaines», confirme au Soleil Sébastien Léveillé, vice-président exécutif agricole. «On va commencer la phase 1 au mois de février. On veut construire cet hiver pour être capable de faire nos premiers chargements de bateaux cet automne.» L’entreprise agroalimentaire au chiffre d’affaires de 6,5 milliards $ investira le site de l’anse au Foulon avec un peu de retard sur l’échéancier initial dévoilé le printemps dernier. À l’époque, elle espérait être «opérationnelle» dès la fin 2018. Dans un premier temps, une «tour d’élévation de grain» sera érigée à l’est des bulles blanches afin de trier les céréales avant de les projeter dans les cales des navires. «Ce n’est pas quelque chose qui est très très visible», assure M. Léveillé. Puis les dômes, construits en 2013 pour contenir des granules de bois, seront bourrés de blé, d’orge et de soya. Ils peuvent contenir quelque 37 500 tonnes chacun. Ce ne sera toutefois pas suffisant. La Coop fédérée bâtira des silos de tôle galvanisée contenant autour de 64 000 tonnes de plus. Les nouveaux réservoirs pousseront d’ici 2020, peut-être 2021, à l’ouest du site. «Ce sont des infrastructures qui sont un petit peu moins imposantes en terme de grosseur que celles qui sont là», indique Sébastien Léveillé. «On doit avoir des infrastructures additionnelles d’entreposage pour être capable de faire des bateaux océaniques», ajoute-t-il. «Un bateau océanique, ça peut être jusqu’à 70 000 tonnes; donc ça prend beaucoup beaucoup d’entreposage.» C’est d’ailleurs pour pouvoir accueillir des navires d’envergure que La Coop fédérée a choisi la capitale. Québec est le port le plus au sud où il est possible de s’approvisionner par train et par camion ainsi que d’accoster des bâtiments de grand gabarit. Ceux-ci vogueront ensuite vers l’Europe, parfois vers l’Asie. Va-et-vient La Coop fédérée exploite déjà des installations portuaires à l’anse au Foulon. Ceux qui passent périodiquement dans ce secteur auront sans doute remarqué de grands réservoirs situés directement en face de la côte Gilmour. Ces nombreux silos appartiennent à l’entreprise. Mais seule l’importation de grains et de fertilisants y est possible. La Coop a donc choisi l’expansion pour investir les marchés internationaux. Bien entendu, cela signifie qu’il y aura plus de va-et-vient dans le secteur. Sébastien Léveillé se veut cependant rassurant. «Ce sont des infrastructures qui ne sont pas très dérangeantes», selon lui. Il ajoute que des produits naturels y seront transbordés, pas des éléments chimiques. Le gouvernement du Québec verse le tiers des 90 millions $ nécessaires. La Coop fédérée évalue que 40 emplois seront créés durant la construction, 50 pour faire fonctionner les installations par la suite. Elle estime les retombées à 18 millions $ par année pour les fermes du Québec. Le terminal d’exportation pourra traiter 1,3 million de tonnes de grains par année, pour une valeur évaluée à 450 millions $. Outre ses activités agricoles, La Coop fédérée regroupe Olymel et les quincailliers BMR. Source: https://www.lesoleil.com/actualite/la-capitale/les-domes-blancs-finalement-vendus-4a60d4f0207b921c98479205e399fea5
  22. Tramway : il y aura bien un BAPE, confirme le gouvernement du Québec La Ville espérait pouvoir s’y soustraire TAÏEB MOALLA Mardi, 22 janvier 2019 19:46MISE à JOUR Mardi, 22 janvier 2019 19:46 Malgré la requête de la Ville de Québec pour se soustraire au processus environnemental, il y aura bel et bien un BAPE (Bureau d’audiences publiques sur l’environnement) pour analyser le futur tramway sous toutes ses coutures. «Il y aura immanquablement un BAPE. Les projets de cet ordre sont assujettis au processus du BAPE», a affirmé mardi soir au Journal Jean-Bernard Villemaire, directeur des communications au bureau du nouveau ministre de l’Environnement, Benoit Charette. M. Villemaire a cependant promis que tout sera fait «avec diligence et efficacité». «On ne fera rien pour retarder le projet», a-t-il assuré. Selon lui, la Ville de Québec pourra aider à accélérer le processus «en fournissant rapidement des réponses aux questions qui seront posées». Paul-Christian Nolin, attaché de presse du maire Labeaume, n’a pas voulu réagir mardi soir. «Je n’ai pas vu leur réponse. On va attendre d’en prendre connaissance», a-t-il affirmé. Lundi, Rémy Normand, vice-président du comité exécutif, a signalé vouloir éviter que le tramway passe par le long processus d’évaluation environnementale. «S’il y a un BAPE (Bureau d’audiences publiques sur l’environnement), il y aura un BAPE. Mais ça ne devrait pas nous retarder dans notre échéancier (...) On devrait éviter d’avoir un grand grand BAPE comme on les connaît», a-t-il affirmé. Des rencontres individuelles D’autre part, la Ville de Québec a promis de rencontrer «ce printemps» tous les citoyens qui sont directement touchés par la mise en place du Réseau de transport structurant. «Notre objectif est d’aller voir de façon individuelle et personnalisée toutes les personnes touchées directement ou indirectement par l’emprise, le corridor ou quoi que ce soit», a affirmé Rémy Normand, lundi. Ces rencontres toucheront les personnes qui risquent d’être expropriées, a-t-il confirmé. La Ville a également indiqué dans le passé que les citoyens du boulevard Pie-XII, à Sainte-Foy, seront également rencontrés. Ces derniers ont dit craindre les conséquences du passage du tramway dans leur arrière-cour sur des terrains d’Hydro-Québec. Une fois ces rencontres individuelles terminées, la Ville réalisera une autre série de consultations citoyennes publiques dont la formule reste à déterminer. Par ailleurs, l’administration Labeaume a présenté, lundi, 5200 pages de documents afin de montrer les études réalisées jusqu’à maintenant sur le projet structurant. Il s’agit principalement des démarches qui ont mené à l’étude de faisabilité SRB-tramway en 2015 et de diverses analyses sur l’avant-projet pour le réseau SRB Québec-Lévis, abandonné en 2017. Avec la collaboration de Stéphanie Martin BUDGET (ARRONDI) POUR LE RÉSEAU DE TRANSPORT STRUCTURANT Conception, plans et devis, études : 215 millions Infrastructures de transport en commun et matériel roulant : 1,5 milliard$ Infrastructures municipales et d’utilités publiques : 700 millions$ Gestions, contingences, risques, inflation : 580 millions$ Total : 3 milliards$ financés par le gouvernement provincial et le gouvernement fédéral * Source : Ville de Québec * La Ville de Québec investit 300 autres millions$ pour divers aménagements en lien avec le Réseau structurant. https://www.journaldequebec.com/2019/01/22/tramway--il-y-aura-bien-un-bape-confirme-le-gouvernement-du-quebec
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...

Information importante